Guide Complet – Comment Vaincre La Boulimie

  • Vous avez un problème de boulimie ?
  • Vous souhaitez vaincre la boulimie ?
  • Vous avez essayé plusieurs solutions, mais sans résultats ?

Superbe ! Vous êtes au bon endroit ! C’est une bonne nouvelle, non !

Au niveau de cet article, je vais partager avec vous les meilleures méthodes les plus recommandées pour arrêter la boulimie. Je vous conseille de lire l’article jusqu’au bout !

Avant d’entrée dans le vif du sujet, je vais vous expliquer tout d’abord le concept, pour vous proposer, par la suite, les solutions à adopter pour éviter ce problème !

La boulimie : ce qu’il faut savoir !

Ne vous inquiétez pas ! Vous n’êtes pas le seul. Plusieurs personnes souffrent de boulimie. Il s’agit d’un trouble alimentaire qui touche en grande majorité les femmes mais qui n’épargne pas les hommes. Oui Messieurs, ça peut vous arriver !

Les personnes boulimiques ont des pulsions qui les poussent à manger des quantités très importantes de nourriture avant de se faire vomir.

Je précise que la boulimie est en augmentation depuis plusieurs années. De nombreux adolescents et jeunes adultes souffrent de crises de boulimie. Cet accroissement semble lié à plusieurs facteurs, et le plus important étant probablement culturel. En effet, la minceur est devenue une valeur culturelle dans les pays occidentaux et met une pression très importante sur les jeunes filles.

Il s’agit d’un trouble du comportement alimentaire qui se définit comme une pulsion irrésistible et impérieuse de manger en excès, sans contrôle, au-delà de la satiété, et entraînant un sentiment extrême de culpabilité après la crise. Ce mal se caractérise par l’aspect de crises et de tensions psychiques insupportables qui ne trouvent un soulagement que dans l’absorption de nourriture. Je peux dire qu’on est dans un contexte psychique d’anxiété, qui peut être perçu, ou non, par le patient.

Pour parler de boulimie, il faut avoir deux crises par semaine, au minimum, depuis plus de trois mois. C’est ça vous arrive, sachez que vous avez ce trouble. D’ailleurs, on distingue trois formes de boulimie, qui sont : celle avec vomissement, sans vomissement et au cours d’un processus d’anorexie. C’est très important de faire la différence entre les trois !

Si vous avez des crises de boulimie trop fréquentes, je vous conseille vivement de visiter un médecin spécialiste. C’est très recommandé !

Pour se débarrasser de ce problème, je note qu’il n’y a aucun traitement miracle. Il faut souvent des années de thérapie et de soins pour arriver à dépasser ce problème !

En ce qui concerne la prise en charge, vous pouvez contacter un psychothérapeute de type cognitivo-comportementale ou psychanalytique. En parallèle, il est conseillé de faire un suivi clinique et diététique pour évaluer les conséquences des boulimies sur le corps et avoir un rééquilibre de l’alimentation.

Pour vous aider à éviter le problème de la boulimie, je vais vous faire la liste des conseils les plus recommandés pouvant vous aider à s’en sortir. La liste des conseils n’est pas exhaustive, mais je vais vous citer les points les plus importants.

La boulimie : les conseils pour s’en sortir !

Oui, ne vous en faites pas ! Il est possible de guérir de la boulimie ! Mais, il faut savoir que le combat est long et difficile. Mais rien n’est impossible. On peut y arriver ! Je vais vous donner les conseils à adopter pour arrêter la boulimie.

Rétablir les rythmes biologiques

Pour les spécialistes, la chronobiologie permet de corriger le chaos des premiers symptômes associés à la boulimie.

Il est donc conseillé de manger et de se coucher à à des heures régulières. C’est une règle à suivre à la lettre !

Acquérir la patience

Pour éviter le problème de la boulimie, il faut être patient. On ne peut arrêter la boulimie du jour au lendemain, mais pas à pas !

Le début du changement commence toujours par faire l’expérience de l’échec. C’est en essayant que l’on apprend et on s’améliore. À ce stade, il est important d’être motivé. Ce dernier point est très important !

Parler de ses difficultés

Il est indispensable de parler de vos échecs avec un ami, un proche, un membre de la famille ou tout simplement un thérapeute. De cette façon, vous aurez des conseils et des leçons à adopter pour éviter ce problème.

Pour traiter ce trouble, parler de vos difficultés représente une énorme partie du travail. Il est donc conseillé de faire appel à un spécialiste !

Reprendre confiance en soi !

Il est important de retrouver l’envie de faire des choses et reprendre confiance en soi. Il faut donc oser se montrer telle que l’on est, affirmer vos idées et les exprimer haut et fort. C’est en s’ouvrant au monde que la confiance en soi se nourrit jour après jour. C’est très important !

Quand on se sente à égalité avec les autres, on rétablit un niveau d’estime personnelle qui nous permet de vaincre la boulimie.

La première étape à faire est de travailler sur l’image que vous avez de vous-même. Je note que ” personne n’est parfait ! “. Cette phrase peut sûrement vous aider !

Si vous arrivez à réduire vos compulsions alimentaires de façon progressive, vous serez fière de vous et la honte liée à cette maladie disparaitra au fur et à mesure.

Se faire aider

Si vous êtes atteint de boulimie, il faut dépasser la honte de soi et ne pas hésitez à se faire aider par un professionnel. Vous avez deux pistes à suivre : soit faire appel à un psychologue ou à un spécialiste en nutrition.

En exposant votre problème à un spécialiste, ce dernier vous fera part de sa vision de la situation pour vous proposer la piste la plus idéale vers la guérison. Je note que la crise de boulimie n’est pas du tout liée à la faim mais à d’autres causes plus profondes, comme le stress, l’anxiété, l’ennui, etc.

En faisant appel à un psychologue, vous pourrez déterminer l’élément qui vous pousse à se jeter sur la nourriture. De cette façon, il sera très facile de trouver une solution.

Par ailleurs, il est également conseillé de faire appel à un professionnel en nutrition qui vous aidera à vous réconcilier avec la nourriture en donnant à votre corps ce dont il a besoin au moment où il en a besoin. Il est important de mettre en place un plan alimentaire efficace.

Redécouvrir la sensation de satiété

Quand une personne souffre de boulimie, il a tendance à perdre la notion de satiété. Quand l’on mange normalement, on s’arrête dès que l’on n’a plus faim.

Or, lorsqu’on s’est habitué plusieurs mois à trop manger sans s’arrêter, il est très difficile de ressentir quand l’estomac dit ” stop “.

Pour arriver jusqu’à la guérison, redécouvrir la sensation de satiété est une étape très importante. Pour cela, il est crucial de réduire la taille de l’estomac qui s’est dilaté en réduisant les rations et en prenant l’habitude de ne pas boire de l’eau pendant les repas car c’est un facteur aggravant.

Avec le temps, vous apprendrez à réintroduire dans votre quotidien des aliments que l’on boudait jusqu’à maintenant : chocolat, féculents…

Être patient et positif !

Comme je l’ai déjà mentionné, le combat contre la boulimie est très long et difficile. Je précise que vous ne pourrez pas dépasser ce problème du jour au lendemain. Il n’y a pas une baguette magique ! Chaque jour est un pas de plus vers la guérison. Il faut donc être patient et positif !

Il y aura des rechutes, des moments difficiles et de faiblesse, mais il ne faut pas baisser les bras ! Le chemin est très long et vous devrez être positif tout au long de la route !

Je vous conseille de fixer des objectifs à réaliser au quotidien. De cette façon, vous aurez envie d’avance plus encore. Comme j’ai dit, la confiance se nourrit jour après jour. Alors, faites preuve de patience et d’indulgence !

Partager vos repas !

Si vous avez la boulimie, je vous conseille de ne pas manger seule. Sinon, vos vieux démons risquent de refaire surface et vous allez ingurgiter tout ce qui vous passe sous le nez.

Il est donc recommandé de prendre vos repas avec une autre personne qui saura vous épauler et gérer vos fringales. C’est très facile comme ça ! De plus, vous allez redécouvrir le plaisir de partager vos repas et de discuter de tout et de rien.

De plus, je vous conseille de prendre le temps de manger lentement afin de vous reconnecter aux sensations que vous apporte la nourriture.

Manger à des heures fixes

Pour vaincre la boulimie, il est important de se recadrer et de prendre vos repas à des heures fixes. Oublier de grignoter à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Il est conseillé d’établir un programme bien déterminer et ne pas déroger à la règle. L’idéal est de consommer quatre repas par jour et c’est tout ! J’ai bien dit : c’est tout !

En ayant un cadre à suivre, vous serez sûrement rassuré. Dans le même sens, je vous conseille d’avoir une heure bien déterminer pour se coucher et une autre pour se lever. Avec le temps, votre cerveau va se réhabituer à ces contrainte.

Réapprendre à manger

Pour réduire la fréquence des crises de boulimie, il est conseillé de manger différemment. Je vous recommande d’ajouter des protéines et des féculents à chaque repas. De cette façon, vous contribuerez sûrement à diminuer les crises.

Pour commencer, vous devez tout simplement prendre un bon petit-déjeuner bien équilibré. L’idéal est de choisir le petit-déj anglais, car il peut apporter à votre corps ce dont il a besoin au moment adéquat. Un jambon, un oeuf et du pain : c’est le petit-déj complet. Il est riche en protéines et très adapté pour faire le plein en vitalité.

Là encore, il faut manger lentement afin de se connecter à votre corps et à vos sensations. Il faut réapprendre à mâcher et à apprécier les saveurs des aliments très doucement.

Rencontrer des personnes guéries

Comme je vous l’ai dit, c’est important de se faire aider et de parler de vos problèmes à votre entourage. Dans le même sens, il est conseillé de rencontrer des personnes qui ont vécu la même chose que vous et qui s’en sont sorties. C’est le meilleur moyen de se donner du courage. De cette façon, vous vous sentez moins seul et vous réalisez que si d’autres personnes y sont arrivées, pourquoi n’y parviendrait-on pas ?

En écoutant les personnes qui ont eu le même problème, en écoutant leur histoire et comment ont sorti la tête de l’eau, cela va vous permettre de comprendre ce qui vous a amené à devenir boulimique et la piste à suivre pour s’en sortir.

Comme vous le savez, il faut le voir pour y croire. Il faut donc aller à la rencontre de personnes ayant vaincu la boulimie. Vous pourrez exprimer vos doutes, vos peurs, vos angoisses et prendre note des conseils qu’elles ont à vous apporter. C’est une piste très intéressante à suivre pour arrêter la boulimie.

Anticiper et agir

Pour lutter contre la boulimie, vous devez avoir conscience des situations ou émotions qui vous plongent dans cet état-là. Est-ce la tristesse, le stress, la solitude, l’ennui l’angoisse, les disputes avec les autres, … Pour cela, il est conseillé de faire appel à un psychologue qui peut vous aider à déterminer la source du problème.

Repérer les émotions et situations qui vous rendent malade est un grand pas ! Par la suite, il ne vous reste qu’à agir pour réussir à les éviter.

Faire des projets

Ce qui peut vous aider d’avancer est : faire des projets, penser à ce que l’on rêve d’accomplir, se fixer des objectifs et tout mettre en place pour y arriver. Pour l’instant, vous ne devez pas se focaliser sur votre maladie mais la laisser derrière vous, voir au-delà.

Comme on dit, le passé est passé et vous ne pourrez pas revenir dessus. C’est donc à vous d’écrire votre avenir.

Vous pouvez également s’ouvrir à d’autres horizons comme le dessin, la musique… ou le sport. En découvrant de nouvelles émotions et sensations positives, vous pourrez se reconnecter à vous-même, découvrir de nouveaux talents et les revivre… C’est très important !

Et pour finir, je vous invite à voir cette vidéo que je viens de partager sur ma chaîne YouTube.

Laisser un commentaire