Guide Complet – Comment Calculer Son Poids Idéal

Aujourd’hui, tout le monde essaye de connaître son poids idéal. On peut dire que c’est une obsession de la société moderne. Ceci est sûrement dû, en grande partie, à l’émergence de modèles toujours plus longilignes dans les médias (toutes sortes confondues). Au niveau de ce guide, je vais vous présenter les méthodes les plus connues pour calculer le poids idéal, et c’est dans un souci sanitaire et également esthétique. À noter qu’un excès de poids peut être néfaste pour la santé. Il est donc très important de bien vous situer pour mieux réagir en amont. Je sais que votre objectif est d’avoir le corps parfait.

Poids idéal et poids de forme : la différence

Connaître son poids idéal permet de rassurer l’individu par rapport à une norme. Depuis toujours, l’Homme s’est rattaché à une norme dans tous les domaines. Ensuite, le jeu consiste à savoir si on est proche de la norme ou pas. De fait, le poids idéal consiste à savoir si on est « normal » dans notre société. Si le regard des gens n’avait pas d’incidence sur nous, connaître cette valeur n’aurait sûrement aucun intérêt. Cependant, dans un souci de santé, connaître son poids idéal peut être intéressant. En effet, il est évident qu’un excès de poids et notamment de masse graisseuse est préjudiciable à moyen terme pour la santé de l’individu. S’apercevoir que son poids ne correspond pas à une « norme » peut donc l’inciter à se prendre en main.

Néanmoins, il est possible que le poids idéal ne corresponde pas à votre poids de forme. Par « poids de forme » on entend un poids qui permet de se sentir bien dans son corps et dans sa tête. Si le calcul du poids idéal vous indique que vous deviez peser 60 kg mais que vous en faites actuellement 80, où est le problème ? Si votre poids actuel n’engendre pas de problème de santé et que vous vous sentez bien comme ça, il n’y a pas de raison d’en changer pour correspondre à une norme.

D’ailleurs, sachez que le rôle d’un bon coach sportif n’est pas de vous inciter à obtenir une masse corporelle idéale mais plutôt un poids de forme. En étant bien physiquement et psychologiquement, vous gagneriez en confiance en vous. Le poids idéal sert donc d’indicateur intéressant pour se situer mais ne vous arrêtez pas uniquement à cette donnée. Si votre santé est en jeu, perdez du poids jusqu’à vous sentir bien dans vos baskets mais ne cherchez pas absolument à approcher une norme.

Voici les différentes formules qui permettent de calculer son poids idéal.

Formule de Lorentz

La formule de Lorentz est actuellement la plus utilisée pour calculer sa masse corporelle idéale.

  • Pour une femme : Taille* – 100 – (Taille* – 150) ÷ 2,5
  • Pour un homme : Taille* – 100 – (Taille* – 150) ÷ 4

*En centimètres

Selon cette méthode de calcul, une femme de 1m60 aura un poids idéal de 56 kg, pour un homme de 1m80 le résultat s’établira à 72,5 kg.

La formule de Lorentz prend en compte la taille et le sexe. Cependant, les différences morphologiques ou encore l’âge ne sont pas pris en compte, contrairement à la formule de Creff.

Formule de Creff

La formule de Creff prend en compte les deux paramètres que sont l’âge et la morphologie dans ses formules de calcul.

  • Pour un individu ayant une morphologie « gracile » : (Taille en cm – 100 + Age ÷ 10) x 0,9 x 0,9
  • Pour un individu ayant une morphologie « normale » : (Taille en cm – 100 + Age ÷ 10) x 0,9
  • Pour un individu ayant une morphologie « large » : (Taille en cm – 100 + Age ÷ 10) x 0,9 x 1,1

Selon cette formule, un individu mesurant 1m60, âgé de 30 ans et ayant une morphologie « normale » aura un poids idéal de 56,7 kg.
Une personne mesurant 1m80, âgé de 40 ans et ayant une morphologie “large” aura une masse corporelle idéale de 83 kg.

Cette formule corrige les imperfections de celle de Lorentz mais en rajoute d’autres. Identifier un individu comme “gracile”, “normale” ou “large” est subjectif, et le sexe de la personne n’est pas pris en compte.

Formule de Broca

C’est la formule la plus simple donc potentiellement celle qui peut comprendre le plus d’erreurs.

Poids idéal (kg) = Taille (cm) – 100

Une personne de 1m60 devrait donc peser 60 kg alors que notre homme de 1m80 aurait une masse corporelle idéale de 80 kg.

Formule de Monnerault-Dumaine

Dernier indice de calcul de poids idéal, la formule de Monnerot-Dumaine prend en compte deux autres facteurs, la masse musculaire et l’ossature. Pour renseigner ces deux données, a priori inaccessibles dans des appareils de mesure, il suffit de mesurer la circonférence du poignet, qui serait un bon « indicateur ».
Encore une fois, cet indice, comme tous les autres, est purement indicatif : si vous souhaiter réellement faire le point sur votre poids actuel et déterminer votre poids idéal, une consultation chez un médecin ou un diététicien est nécessaire. Il pourra déterminer précisément votre masse grasse, votre masse musculaire et prendra en compte divers autres facteurs personnels.

La formule de Monnerault-Dumaine prend en compte l’ossature et notamment la largeur du poignet pour déterminer le poids idéal.

Poids idéal (kg) = (Taille en cm – 100 + 4 x circonférence du poignet*) ÷ 2

Selon cette méthode de calcul, un individu de 1m80 ayant une circonférence du poignet de 17 cm a un poids idéal de 74 kg.
Notre femme de 1m60 ayant un tour de poignet de 15,5 cm a quant à elle une masse corporelle idéale de 61 kg.

Formule de Bornhardt

La formule de Bornhardt prend en compte le tour de poitrine.

Poids idéal (kg) = (Taille en cm x tour de poitrine*) ÷ 240

Selon cette méthode de calcul, une personne de 1m80 avec un tour de poitrine de 94 cm a un poids idéal de 70,5 kg.
Une personne de 1m60 avec un tour de poitrine de 95 cm a une masse corporelle idéale de 63,3 kg.

La formule de Devine

Formule créée en 1974, elle estime la catégorie de poids idéale selon sa taille et son genre (homme ou femme).

La formule mathématique est la suivante :

  • Hommes : 50 + 2,3 x (taille/0,0256-60),
  • Femmes : 45,5 + 2,3 x (taille/0,0256-60).

Pour un homme mesurant 1,80 mètres, le poids idéal selon cette formule serait de 73,72 kg.

Celui d’une femme serait de 55,7 kg.

La formule de Peck

Autre mode de calcul, celui intégrant l’âge de l’individu (avant ou après 18 ans).

Soit T la taille en pouces :

  • Homme âgé de 18 ans et plus : – 130,736 + (4,064 x T),
  • Femme âgée de 18 ans et plus : – 111,621 + (3,636 x T),
  • Homme mineur : – 59,6035 + (5,2878 x T) – (0,123939 x T²) + (0,00128936 x T3),
  • Femme mineure : – 77,55796 + (6,93728 x T) – (0,171703 x T²) + (0,001726 x T3).

Bien évidemment, ces lignes de calculs sont inconfortables, surtout pour les enfants et les adolescents.

D’autant qu’il faut effectuer deux conversions : la taille, exprimée en pouces – est à convertir en mètres – et le résultat – exprimé en pounds – à convertir en kilogrammes.

L’indice de masse corporelle (IMC)

Mondialement connu, l’IMC ou indice de Quetelet permet d’évaluer les risques liés au surpoids chez l’adulte. Certes, il ne permet pas de connaître son poids idéal mais permet de faire état de sa corpulence et de son état de santé. On distingue la dénutrition, la maigreur, la corpulence normale, le surpoids, l’obésité modérée, sévère puis morbide. L’IMC s’obtient en divisant son poids (kg) par sa taille (m) au carré.

Aujourd’hui, l’IMC promu par l’OMS semble dépassé car il ne prend pas en compte un certain nombre de paramètres. Par exemple, en tant que sportif, vous avez une masse musculaire supérieure à la moyenne. De fait, il est possible que votre IMC indique que vous êtes en surpoids alors que votre corpulence est tout à fait normale et athlétique. Pour l’IMC, il n’y a donc pas de différence entre le poids des muscles et celui de la masse grasse.

Un seul individu mais plusieurs poids différents !

Comme vous avez pu le voir à travers nos exemples, notre homme de 1m80 et notre femme de 1m60 ont obtenu des résultats différents.
Le poids idéal de l’homme a varié de 12,5 kg (70,5 à 83 kg) selon les formules de calcul utilisées. Celui de la femme a varié de 7,3 kg (56 à 63,3 kg). Une telle variation permet de vous démontrer qu’aucune formule mathématique ne pourra déterminer avec précision votre poids idéal. Selon les critères utilisés, les variations peuvent être importantes.

Vous êtes donc les seuls à pouvoir décider si votre poids actuel est idéal ou non. Pour le déterminer, il convient de se sentir bien psychologiquement, mentalement et de ne pas souffrir de problèmes de santé ou de mobilité résultant de sa masse corporelle. Selon la neurobiologiste Sandra Aamodt, pour connaître son poids de référence, il faut manger uniquement en cas de faim, arrêter lorsque l’on se sent rassasié et pratiquer une activité sportive chaque jour. Selon elle, en 6 mois votre poids se sera stabilisé, il s’agira alors de votre poids de forme !

Calcul du poids idéal : l’indice de masse graisseuse ?

Comment perdre du poids avant l’été et avoir un ventre plat sur la plage ?

Si l’on connaît souvent l’indice de masse corporelle pour évaluer sa corpulence, on méconnaît parfois l’indice de masse grasse, qui lui, permet de déterminer ton taux de graisse enfermée dans les cellules du corps.

Pour déterminer cet indice, voici les quatre formules les plus utilisées :

  • Formule de Deurenberg : (1,20 x IMC) + (0,23 x âge) – ( 10,8 x sexe (O pour les femmes, 1 pour les hommes)) – 5,4,
  • Formule de Deurenberg : (1,29 x IMC) + (0,20 x âge) – (11,4 x sexe) – 8,
  • Formule de Gallagher : (1,46 x IMC) + (0,14 x âge) – (11,6 x sexe) – 10,
  • Formule de Jackson-Pollock : (1,61 x IMC) + (0,13 x âge) – (12,1 x sexe) – 13,9.

Plus simplement, on retiendra trois interprétation possibles au pourcentage de graisse obtenu :

  • Pour les femmes :
    • IMG inférieur à 25 % : trop maigre,
    • IMG entre 25 % et 30 % : un pourcentage normal,
    • IMG supérieur à 30 % : trop de graisse.
  • Pour les hommes :
    • IMG inférieur à 15 % : trop maigre,
    • IMG entre 15 % et 20 % : un pourcentage normal,
    • IMG supérieur à 20 % : trop de graisse.

Des conseils nutrition ou solliciter un diététicien (ou diététicienne) seront peut-être envisageables dans le cas où le pourcentage de graisse obtenu serait trop élevé. Ces professionnels aideront leur client à retrouver une hygiène de vie saine et un meilleur comportement alimentaire.

Parfois, de simples remèdes de grand-mère suffiront…

L’indice de masse graisseuse permet d’estimer un rapport entre sa masse de graisse et sa masse de muscle.

C’est un outil intéressant et souvent utilisé car il permet de prévenir les maladies cardiovasculaires et d’éviter de faire un AVC (accident cardiovasculaire).

Prenons trois exemples :

  • Femme, 30 ans, mesurant 1,70 mètres, 70 kg, IMC à 24,22 : IMG = 30,3 %,
  • Homme, 30 ans, mesurant 1,70 mètres, 70 kg, IMC à 24,22 : IMG = 19,47 %,
  • Homme, 58 ans, mesurant 1,70 mètres, 70 kg, IMC à 24,22 : IMG = 25,91 %.

On voit que pour une taille et un poids identiques dans les trois cas, on obtient un IMC identique, mais un IMG différent. Ces deux indices servent, on l’aura compris, de variable d’ajustement, des intervalles pour se positionner quant à son poids.

Le poids idéal validé par l’OMS 

L’indice de masse de corporelle (IMC) est un indice permettant d’évaluer les risques pour la santé liés au surpoids ou à la maigreur. Il se calcule en divisant le poids par la taille au carré et permet d’établir les zones à risque, notamment de maladies cardiovasculaires. L’IMC est une méthode fiable pour les adultes de 18 à 65 ans, mais ne peut pas être utilisée telle quelle pour les femmes enceintes ou qui allaitent, les séniors, les athlètes d’endurance ou les personnes très musclées.

Add a Comment